• Laurence

PIERRE FREY, 13 mai 2021


READ THE ENGLISH VERSION


Pierre Frey

Directeur des Relations Internationales

Maison PIERRE FREY, Paris


Etes vous plutôt chic Rive gauche ou chic Rive droite ?

Je pense que chacun peut être chic à sa manière, il n’y a pas une seule définition. C’est un choix cornélien que de savoir si je préfère la rive gauche ou à la rive droite. Honnêtement, mon cœur vacille. Je suis né Rive Droite, j’y vis et j’y travaille, mais la Rive Gauche a un charme fou. J’aime cette atmosphère totalement différente, c’est un autre aspect de Paris qui m’attire beaucoup. C’est là qu’habitait ma femme quand je l’ai rencontrée et le trajet pour passer d’une rive à l’autre est aussi particulièrement beau ! Qui sait, peut-être qu’un jour je franchirai le pas, je traverserai la Seine et m’installerai Rive Gauche…




Un souvenir nostalgique de tissus ?

Mon grand-père a créé la Maison Pierre Frey en faisant du tissu, mon père s’est mis à faire du papier peint 30 ans plus tard et avec mes frères, nous avons continué l’histoire et faisons maintenant aussi du mobilier et également du tapis ! J’ai baigné dans les tissus depuis toujours et la Maison Pierre Frey a toujours fait partie de mon quotidien, même le 15 août ! Et c’est ce qui a fait son charme et certainement a formé mon œil d’une certaine façon… Ma grand-mère nous apprenait à contempler un jardin parce qu’il était joli, nous montrait ce qu’il fallait regarder et mon père nous appris à aller vers le beau à travers ses collections. Il nous a mis cela dans le sang sans jamais forcer et aujourd’hui c’est notre raison de vivre, notre histoire.





Quel accessoire embellit votre table quand vous recevez ?

Je ne reçois pas beaucoup à Paris, mais je reçois beaucoup le week-end à la campagne en Normandie. Je profite ainsi de mes amis moins souvent mais plus longtemps. Je prépare de jolies tables décorées de bougeoirs, d’objets que j’aime, de services d’assiettes et de nappes composées de tissus Pierre Frey que je fais évoluer au gré de mon humeur ou au rythme des collections ! J’aime beaucoup saisir et profiter de ces moments de partage et de bonheur.



Un caprice de star que vous avez su réaliser ?

De plus en plus souvent, nous faisons des tissus sur mesure en fonction des demandes de chaque client. Il n’y a pas longtemps, un client du Moyen-Orient à fait avec nos tissus une tente entière à l’occasion d’un mariage. Nous avons imprimé un motif classique sur des milliers de mètres pour une mise en scène qui n’allait servir que quelques heures ! Nous faisons beaucoup de tissus sur mesure. Pour un client qui ne voudra que 3 mètres d’un tissu imprimé créé exclusivement pour lui, nous sommes obligés d’un point de vue technique d’imprimer 100 m minimum. Aujourd’hui beaucoup de nos clients souhaitent avoir un canapé ou des rideaux dans son tissu exclusif et nous développons des techniques de tissages particulièrement adaptées à ces demandes. Le sur-mesure fait partie de notre quotidien alors qu’il n’était pas imaginable il y a 10 ans.



Un trait de caractère que l’on retrouve dans votre famille ?

Cela est un peu prétentieux mais je dirais l’optimisme, le fait de voir le bon côté des choses. Mon père nous a appris à mes frères et moi à regarder le verre à moitié plein et je crois que cela se transmet d’une génération à l’autre. Mes deux frères sont comme moi, nous avons envie de croire que demain sera meilleur et qu’après la pluie vient le beau temps et nous essayons de transmettre cet optimisme à nos enfants.